lundi 10 décembre 2018

Li vertadiers vestïts dis Auvirnhats

Aquëlo fotò es interessonto e pas soulomen jinto :



- Lis omes sou en vestïts de fèsto.

La blodo blugo di groupes foulklourique es mai tipico mas acò èro uno tengudo de TRABALH



- Lei fënno aun la cuèfo de Salèr - Mouriat, qu'es la mèmo  dïn touto l'Artenso amai,

e que li groupes foulklouriques presintou pas tampauc





samedi 8 décembre 2018

Beaucoup de ...

Beaucoup de : belcop de, forço, una boulegado, una patracado,  uno granelado, uno jugado, una fricassado de, un escach de (L)

vendredi 7 décembre 2018

Remi Venture remarco que ...


Remi Venture Pour ma part, .... faits incontestables!..

Départements "occitans", cela devrait signifier qu'ils sont "languedociens" !... Comme on pourrait dire que les "provincias" espagnoles sont "hispaniques" ou les terroirs portugais "lusitaniens".... 

Je rappellerai simplement que les termes "Occitanie" et "Occitan" sont de manière incontestable les formes archaïques qui ont donné par la suite les termes "Languedoc" et « Languedocien ». Et que ce sont les occitanistes eux-mêmes, pour annexer à leur identité, tous les autres pays méridionaux, qui ont autoproclamé qu'il y avait une « différence » entre les deux mots !... 

C'est faux et il n'y a qu'à vérifier !....


L'histoire de « l'Occitanie » ? C'est celle du Languedoc – comtes de Toulouse, catharisme, croisade albigeoise, Camisard, révolte des vignerons...
Le drapeau « occitan »?... Celui du Languedoc, avec sa croix de Toulouse !...

La langue de référence ? « L'occitan standard » ou « occitan larg » ?... qui es « une forme de languedocien » !... etc... etc...
C'est la raison pour laquelle je suis ravi de la nouvelle région « Occitanie » – c'est-à-dire Languedoc...-, ce qui enlève toute ambiguïté à cette appellation !...

La propagande panoccitaniste a pu gagner dans beaucoup d'endroit, mais elle ne gagnera pas la Provence !... 
On y veille !...

L'Auvërnho o ja soun drapèl, lou de noùsti coumtes que coumbatèrou li Catares e que li vencèrou :

               

lundi 3 décembre 2018

Lis erissous faun mièjo - ivernado

Lis erissous faun mièjo - ivernado. Dourmissou pas quatre mis de tiro coumo lis ours ; se drevilhou cado quinge jours per minja un pauc puèi tornou dourmï.


De sigur aun besou d'engraissa à la dabòrio e li pichous nascuts trop tard soubre-viscou pas,

à men que lour adoubession de recate ammé de mangisclo tout pròchi, de mangisclo que peiris pas. Lei crouquetos de chats counvenou plô.*